Pouvoir d'achat : avec la hausse du Smic, davantage de salariés concernés par la "prime Macron"

Pouvoir d'achat : avec la hausse du Smic, davantage de salariés concernés par la "prime Macron"

RELANCE - Introduite en 2019, la "prime Macron" est conditionnée à un plafond de ressources situé à trois fois le Smic. Avec l'augmentation de celui-ci, plus de salariés sont éligibles à ce versement patronal net d'impôt.

La "prime exceptionnelle de pouvoir d'achat", plus souvent désignée par le nom de "prime Macron" ou par l'acronyme "Pepa", a été introduite dans la "loi portant mesures d'urgence économiques et sociales", votée fin 2018 en réponse au mouvement des Gilets jaunes. Versée pour la première fois en 2019, elle a été reconduite les deux années suivantes. Réservée aux salariés gagnant moins de trois fois le Smic, elle concernera donc plus de bénéficiaires avec l'augmentation de celui-ci le 1er octobre dernier.

Toute l'info sur

Votre pouvoir d'achat

Depuis cette date, avec l'augmentation du Smic de 2,2%, ce sont donc les salariés qui gagnent un maximum de 4768,41 euros net qui pourront prétendre à ce versement, contre 4631,74 euros auparavant. Les revenus doivent être inférieurs à ces plafonds sur les douze mois précédant l'attribution de la prime.

Versée au plus tard le 31 mars

La "Pepa" est exonérée d'impôt, de cotisations ou de contributions sociales, si elle est inférieure à 1000 euros. Entre 1000 et 2000 euros, le maximum autorisé, elle est conditionnée à la signature d'un accord d'intéressement entre l'entreprise et ses salariés. Les "travailleurs de seconde ligne" peuvent aussi bénéficier de cette exception, à la condition qu'une revalorisation de leur métier soit engagée au sein de l'entreprise.

En vidéo

Comment réduire les frais des crédits, assurances et abonnements ?

Lire aussi

La "prime Macron" 2021, qui reste facultative pour les employeurs, devra être versée au plus tard le 31 mars 2022. 4,8 millions de salariés avaient bénéficié de cette prime en 2019, pour une moyenne par salarié d'un peu plus de 400 euros. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : "Il n'impacte pas le profil de la vague que nous connaissons"

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.