PSA : le groupe dément le plan de départ... et refuse de commenter les chiffres

DirectLCI
RÉGIME - En dépit de volumes de ventes en hausse, le constructeur automobile pourrait supprimer 2133 postes en 2017 dans ses usines françaises, selon des documents internes de l'entreprise. Une information rapidement démentie par la direction.

Le groupe PSA souhaite réduire la voilure en France. Selon une information FranceInfo confirmée à LCI par des sources syndicales, le constructeur qui exploite les marques automobiles Peugeot, Citroën et DS, compte supprimer 2133 postes en 2017 dans ses usines française, selon un document interne à l'entreprise. 


Plus précisément, il ne s'agit pas de licenciements secs mais de 1025 départs volontaires qui ne seront pas remplacés, auxquels s'ajoutent 983 congés des préretraites pour les ouvriers les plus âgés, ainsi que 125 congés longue durée.

En vidéo

Suppression de postes chez PSA : Jean-Pierre Mercier de la CGT se dit "révolté" et "écœuré"

Lire aussi

En vidéo

Réunion du comité PSA : "On devait mourir en 2013, je ne veux pas revivre cette année"

Depuis le début 2013 et la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois, le constructeur automobile a supprimé 17.000 postes au total, malgré une situation économique pourtant plus favorable qu'il y a quatre ans lorsqu'il était au bord du dépôt de bilan. Pour cause, PSA a enregistré des ventes en hausse de 7% en Europe au premier semestre 2016. 


Dans les documents internes, la direction argue, pour justifier cette décision, la "prudence" concernant l'avenir de l'entreprise avec en toile de fond le Brexit et la chute des ventes de véhicules diesel ce qui passe, selon elle, par une réduction de la masse salariale. Ces 2133 emplois supprimés seront au cœur d'un comité central d'entreprise extraordinaire lundi après-midi au siège de PSA Peugeot-Citroën, à Paris. Réagissant à l'information, la direction du groupe a démenti auprès de LCI toute suppression de postes et refusé de commenter les chiffres avancés "avant la réunion avec le comité central d'entreprise, ce lundi après-midi".

VIDEO.  La CGT accuse les dirigeants de PSA de mentir, les autres syndicats prennent leur distance

En vidéo

Plan de départs chez PSA : la CGT accuse ses dirigeants de mentir, les autres syndicats prennent leur distance

En vidéo

PSA Peugeot-Citroën : quid des suppressions de postes annoncées pour 2017 ?

En vidéo

PSA embauche à Mulhouse : "C'est tromper le monde, c'est un effet d'annonce" pour un syndicaliste

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter