Publicité pour l'alcool : à qui profite la disparition progressive de la loi Evin ?

ECONOMIE
DirectLCI
De retour à l'Assemblée nationale, la loi Macron pourrait assouplir la loi Evin, permettant jusqu'alors un encadrement de la publicité pour l'alcool. Michel Reynaud, président du Fonds Actions Addictions, a expliqué qui favorisait le rognage progressif du texte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter