Quand les pages Facebook les plus anodines en apparence cachent un juteux business

DirectLCI
"Je préfère une vérité qui fait mal à un mensonge qui fait du bien", "Vive les bébés" ou encore "le squatt des ados"... ces slogans anodins qui comptent plusieurs centaines de milliers d'abonnés, voire quelques millions, se révèlent souvent être en réalité de la publicité déguisée. Explications.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter