Quand trop de logements tue le logement

DirectLCI
A Saint-Gaudens, commune de 11.000 habitants de Haute-Garonne, le marché de l'immobilier est durablement chamboulé. La faute à la frénésie de construction qui a suivi la loi de 2003 sur l'investissement locatif, loi qui offrait des avantages fiscaux pour la construction de logements neufs. Plus de 1000 logements ont ainsi vu le jour alors que les besoins étaient limités. Résultat: un centre vidé de ses habitants et des loyers en chute libre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter