Paris-Albi, Paris-Saint-Gervais... Les quatre lignes de trains de nuit qui ferment ce soir

DirectLCI
FINI - Les trains de nuit représentent un quart du déficit des Intercités alors qu'ils ne transportent que 3% des voyageurs. Face à ce gouffre financier, la SNCF arrête dès aujourd'hui l'exploitation de 4 des 8 lignes existantes.

C’est officiel, quatre des huit lignes de trains Intercités de nuit ont disparu ce 1er octobre 2016. En juillet dernier, Alain Vidalies le secrétaire d’Etat aux Transports avait annoncé la mauvaise nouvelle, l’Etat ne pouvait plus subventionner ces lignes jugées trop déficitaires.


Les lignes fermées sont celles reliant Paris à la Savoie (Saint-Gervais et Bourg-Saint-Maurice) et à Albi ainsi que celles reliant Strasbourg et le Luxembourg à Nice et Portbou en Espagne.

Deux autres lignes déficitaires reliant Paris à Irun en Espagne et à Nice sont en sursis, elles restent actives jusqu’en juillet 2017 en attendant une nouvelle décision de la SNCF.


Pour le gouvernement, ces fermetures sont justifiées par la mauvaise santé financière de ces trains gérés par la SNCF. Les trains de nuit ne transportent que 3% des voyageurs mais représentent un quart du déficit des lignes Intercités, soit au moins 400 millions d'euros en 2016. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter