Rachat d'Alstom : "L'Etat a forcément son mot à dire ", dit Hollande

DirectLCI
Le président a reçu, lundi, les dirigeants de General Electric, de Siemens et de Bouygues, actionnaire principal d'Alstom. Il a revendiqué l'intervention de l'Etat, faisant valoir que "c'est l'Etat qui maîtrise ce que doit être l'indépendance de la France en matière énergétique".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter