Réforme fiscale : le gouvernement lance un simulateur pour calculer votre gain de pouvoir d’achat dans le prochaines années

ECONOMIE
IMPÔTS - Les contribuables français peuvent dès ce jeudi évaluer l'impact des réformes fiscales décidées par le gouvernement sur leur pouvoir d'achat dans les prochaines années, au moyen d’un simulateur accessible à tous lancé par le ministère de l'Action et des comptes publics.

Décrit par ses détracteurs comme le Président des riches, Emmanuel Macron s’attelle à décoller cette gênante étiquette. Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018, le gouvernement entreprend en effet de redonner du pouvoir d’achat aux Français, en allégeant la fiscalité de 80% d’entre eux. "Nos mesures profiteront en priorité aux classes moyennes et populaires. Elles contribueront aussi au rééquilibrage des niveaux de vie entre les générations tout en préservant les plus modestes", insiste Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des comptes publics. Qui annonce ce jeudi le lancement d’un simulateur, accessible à tous, destiné à évaluer le gain de pouvoir d’achat de tout un chacun, conséquence des réformes fiscales à venir.

864 euros en moyenne par ménage concerné

Cet outil a pour première vocation de permettre de savoir si vous bénéficierez ou non des baisses de la taxe d'habitation et des cotisations sociales qui prendront effet dès l'automne 2018. Les contribuables pourront ainsi calculer leurs potentiels gains de pouvoir d'achat l'an prochain, en 2019, et sur toute la durée du quinquennat. 

Pour effectuer cette simulation, il faut vous munir du dernier montant de votre taxe d'habitation, de votre revenu fiscal de référence, ainsi que du nombre de parts qui composent votre foyer fiscal. Ensuite, vous n’avez plus qu’à cliquer sur ce lien.

Pour mémoire, le gouvernement a décidé de supprimer progressivement la taxe d'habitation pour 80% des ménages, avec une première baisse de 30% prévue en 2018 dans le projet de loi de finances. À cela, s'ajoute une baisse des cotisations sociales. Selon le communiqué publié par le ministère, avec ces mesures, "dès l'année prochaine, plus de six ménages sur dix bénéficieront de gains de pouvoir d'achat, qui s'élèveront à 864 euros en moyenne d'ici la fin du quinquennat".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Impôts et prélèvement à la source : le grand basculement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter