Résidences secondaires : "Une taxation excessive sans comprendre pourquoi"

ÉCONOMIE

La taxe d'habitation pourrait être alourdie de 20% pour certaines résidences secondaires situées dans des zones dites "tendues". "On augmente un peu de façon excessive cette taxe d’habitation sans qu’on ne comprenne pourquoi", réagit Laurent Vimont, président de Century 21.
Lire et commenter