Prime à la casse : plus de 70.000 personnes ne l'ont toujours pas reçue

Prime à la casse : plus de 70.000 personnes ne l'ont toujours pas reçue

ECONOMIE
TRANSPORTS - Plus de 70.000 personnes n'ont pas encore reçu le versement de leur prime, révèle ce vendredi Le Parisien. Un retard qui s'explique par l'absence de fonds au sein de l'agence en charge du dossier.

La prime à la casse se fait attendre. Selon Le Parisien, plus de 70.000 personnes qui ont accepté d’échanger leurs vieux véhicules polluants contre des voitures plus propres n’ont toujours pas touché la somme. En cause : l’agence en charge du versement des primes ne dispose pas des fonds nécessaires.


"Le problème est national. Personne n’a été payé depuis le 31 mai. La prime a tellement bien marché qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses. A notre niveau, nous ne sommes pas en mesure de vous dire quand vous recevrez le virement", a expliqué un conseiller au quotidien. Au total, la prime a séduit 90.000 personnes, expliquait début juillet l'ancien ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot. 

En vidéo

Voiture : le succès de la prime à la conversion

Des délais rallongés

"A la mi-septembre, nous en sommes désormais à plus de 170.000", a précisé au Parisien le cabinet du Premier ministre, Édouard Philippe, qui gère désormais le dossier. Un afflux de dossiers synonyme d'allongement du délai des versements ? "Il est vrai que les délais se sont allongés cet été dû au succès de la prime, qu’on n’anticipait pas à ce niveau. Mais il ne s’agit en aucun cas d’un problème budgétaire", a précisé Matignon. Une version qu'une source contactée par le quotidien ne croit pas : "L’ordre a été donné de geler jusqu’à la fin de l’année le compte d’affectation spécial qui alimentait le fonds destiné à la prime à la casse."


Instauré depuis le 1er janvier, ce dispositif prévoit le versement d'une prime de 1.000 euros (2.000 euros pour les ménages non imposables) pour la mise au rebut des véhicules diesel d'avant 2001 (et d'avant 2006 pour les ménages non imposables) et des véhicules essence d'avant 1997. La prime est portée à 2.500 euros pour l'achat d'un véhicule électrique neuf.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La voiture électrique, le véhicule de demain ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter