Retour aux 39h chez Smart Hambach : un chantage à l’emploi de la direction ?

ECONOMIE
DirectLCI
Plus de 90% des salariés de l'usine Smart de Hambach, en Moselle, ont accepté de revenir aux 39 heures par le biais d'un avenant à leur contrat de travail. Cette augmentation de 12% de la durée du travail jusqu’en 2020, prévoit en contrepartie une augmentation de 6% des salaires et une garantie de maintien des 800 postes. Si certains ont signé, c’est surtout pour ne pas perdre leur emploi. La direction refuse parler de chantage à l’emploi. Il s’agit d’un moyen d’être plus productif. La CGT en appelle désormais à l’État. Au total, avec les sous-traitants, près de 1.800 emplois sont en jeu.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter