Retraites complémentaires : "La réforme doit être juste et donner des perspectives"

DirectLCI
Ce mardi, les partenaires sociaux se réunissent pour tenter de sauver les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO. La situation est critique depuis 2009. Le déficit de ces deux organismes ne cesse de se creuser. Près de 14 millions de personnes sont concernées. Selon Jean-Louis Malys, négociateur CFDT retraites, il faut que "la réforme soit juste et donne des perspectives"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter