Scandale chez Volkswagen : la "tricherie" confirmée mais pas générale chez les autres constructeurs

Scandale chez Volkswagen : la "tricherie" confirmée mais pas générale chez les autres constructeurs
ÉCONOMIE

Les premiers tests menés par le gouvernement sur une dizaine de véhicules après le scandale Volkswagen confirment la "tricherie". La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a fait l'annonce vendredi. Elle a néanmoins expliqué qu'elle ne concernait pas les autres constructeurs. Une façon de protéger l'industrie française.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent