Scènes de bagarre pour du Nutella : la justice va se pencher sur les reventes à perte d’Intermarché

Scènes de bagarre pour du Nutella : la justice va se pencher sur les reventes à perte d’Intermarché

RÉPRESSION DES FRAUDES - La DGCCRF accuse Intermarché d'avoir procéder à des reventes à perte sur différents produits, dont du Nutella. Le dossier va être transmis à la justice, a fait savoir la secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Economie et des Finances, Delphine Gény-Stephann.

En janvier dernier, Intermarché avait vendu des pots de Nutella avec un rabais de 70%, ce qui avait déclenché des scènes de pagaille dans plusieurs de ses magasins. Or, ces rabais spectaculaires constituent une forme de revente à perte illégale, selon  la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). 

Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Economie et des Finances, a divulgué ce jeudi sur RTL les conclusions de l'enquête lancée le mois dernier par la DGCCRF quant aux promotions "extrêmement agressives" d'Intermarché. "La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a mené une enquête qui a déterminé que cette réduction faisait passer la barre de la revente à perte", a-t-elle dit. "Dans ce cas, Intermarché est allé au-delà de ce qui était possible", a indiqué Delphine Gény-Stephann. "Intermarché risque une amende, le procès-verbal est devant le juge donc ça va être instruit", a-t-elle ajouté. 

Lire aussi

Intermarché risque une amende maximale de 375.000€

"Nos agents ont conclu au fait qu'Intermarché n'a pas respecté les dispositions en vigueur concernant la revente à perte, ce qui relève d'une infraction pénale", a déclaré de son côté à l'AFP une porte-parole de la DGCCRF. "Il appartient maintenant à la justice de donner les suites nécessaires à ce manquement présumé", a ajouté la porte-parole, précisant que la revente à perte est passible d'une amende maximum de 375.000 euros pour une personne morale. En période de soldes, la revente à perte est exceptionnellement autorisée mais uniquement sur des produits déjà en stock au cours du mois précédent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

EN DIRECT - Vaccin anti-covid : Doctolib annonce 62.000 rendez-vous pris pour les moins de 18 ans

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

"Ça va être Gilets jaunes puissance 10" : la fronde des automobilistes contre les ZFE en centre-ville

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.