SNCF : tarifs, destinations... ce que prévoit la nouvelle offre Ouigo roses

Les fameux trains corail sont de retour. La SNCF va les peindre en rose et les moderniser pour le printemps prochain. Votre Paris-Nantes ou Paris-Lyon vous coûtera entre 10 et 30 euros. Mais en moyenne, vous irez deux fois moins vite qu'en TGV.

OFFRE - Surfant sur le succès de l'offre TGV Ouigo, la SNCF a annoncé, jeudi 23 septembre, le lancement d'un nouveau service low-cost, à très bas prix et à vitesse réduite. Les premiers trains circuleront à partir du printemps 2022.

La SNCF diversifie son offre Ouigo. La compagnie ferroviaire a annoncé, jeudi 23 septembre, vouloir lancer au printemps 2022 des trains grandes lignes classiques à prix très bas et à vitesse réduite sur Paris-Lyon et Paris-Nantes. Ces rames seront exploitées par une nouvelle filiale sur le modèle des TGV low-cost Ouigo. Ces liaisons à classe unique seront assurées par des voitures Corail rafraîchies et repeintes en rose avec des liserés bleus, les couleurs inversées du TGV Ouigo.

Ouigo Vitesse Classique, son nom, proposera deux allers-retours quotidiens, "avec des prix très bas et fixes, jusqu'au dernier moment", entre Paris-Bercy et Lyon-Perrache via Villeneuve-Saint-Georges, Melun, Dijon, Chalon-sur-Saône et Mâcon en 4h45 à 5h15 de bout en bout, et trois allers-retours entre Paris-Austerlitz et Nantes via Juvisy, Massy-Palaiseau, Versailles, Chartres, Le Mans et Angers ou Juvisy, Les Aubrais, Blois, Saint-Pierre-des-Corps, Saumur et Angers, en 3h30 à 4h15.

Lire aussi

Des tarifs affichés entre 10 et 30 euros

Comme pour Ouigo, les billets seront uniquement commercialisés sur internet  : ils coûteront entre 10 et 30 euros selon la période - en pointe ou heures creuses  - et la destination, et 5 euros pour les enfants, avec des options comme pour les bagages. L'ambition est de vendre 65% des billets à moins de 20 euros, selon Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF. 

"C'est du train en plus. (...) Notre objectif, c'est vraiment de prendre des parts de marché à la route", a expliqué Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs. Ouigo Vitesse Classique sera exploité par une nouvelle filiale à 100% de SNCF Voyageurs, baptisée Oslo et employant "près de 80 personnes" (volontaires), avec une utilisation plus intensive du matériel et une réorganisation du travail rendant les agents plus polyvalents. L'objectif est que cette "expérimentation" soit rentable en deux ans, a noté Christophe Fanichet. Il s'agit d'"augmenter le nombre de Français et d'Européens qui prennent le train."

En vidéo

TGV Ouigo : le secret des petits prix

Les TGV Ouigo remplis à 90% cet été

Voyages SNCF a également fait un point sur la marche des TGV Ouigo, qui malgré la pandémie de Covid-19, ont été remplis à 90% cet été. "Quatre millions de voyageurs ont pris un Ouigo en juillet et août. C'est près de 20% de plus qu'en 2019", s'est félicité Stéphane Rapebach, directeur général de Ouigo. Le TGV à bas coût de la SNCF devrait atteindre en 2023 Brest, Quimper, La Rochelle et Perpignan au départ de Paris. La compagnie promet de nouvelles destinations à partir de 2025, grâce à la transformation en Ouigo de 12 TGV supplémentaires, qui s'ajouteront aux 38 rames déjà en service. 

Pour l'heure, elle va lancer une option "Ouigo Plus", plus chère, comprenant toutes les options habituellement payantes : bagage, choix de la place et embarquement au dernier moment. Les 38 rames seront "toutes équipées" du wifi "fin 2022".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.