Tarifs (en hausse), wifi, sièges pivotants... : ce qu'il faut savoir sur les nouvelles lignes TGV vers Bordeaux et Rennes

DirectLCI
PLUS VITE (MAIS PLUS CHER) - Dès ce dimanche les usagers gagneront 40 minutes environ pour le trajet Paris-Rennes et plus d’une heure pour un Paris-Bordeaux. Mais la note va-t-elle grimper ? Quels services supplémentaires pour le voyageur ? LCI fait le point.

Ce samedi doivent être inaugurées deux nouvelles lignes TGV qui mettront simultanément Rennes à 1h25 de Paris et Bordeaux à 2h04 de la capitale. La mise en service commerciale aura lieu ce dimanche. Ces liaisons étaient très attendues par les capitales bretonne et girondine, qui espèrent ainsi accroître leur attractivité, et bénéficier des retombées économiques.


"Notre ambition est d'attirer 4 millions de voyageurs supplémentaires par an avec une belle promesse : faire voyager plus de monde, plus vite et plus souvent", espère Guillaume Pepy, président de la SNCF. Plus rapide et plus confortable donc, mais plus cher aussi. Quel sera l'impact sur votre portefeuille ? Quels sont les nouveaux services à bord ? LCI fait le point.

En vidéo

Hulot à la sortie du TGV Paris-Bordeaux : "C'est presque trop rapide"

Des prix en hausse...

Payer plus cher pour aller plus vite ? Selon la SNCF, l'augmentation moyenne du prix des billets sera de l'ordre de 10 euros entre Paris et Bordeaux et de 6 euros entre Paris et Rennes. Mais il s'agit d'une moyenne. En seconde classe, les prix d'appels seront au minimum de 35 euros pour un Paris-Rennes et de 45 euros pour un Paris-Bordeaux. "L'évolution des prix sera toujours inférieure au gain de temps", tempère toutefois Rachel Picard, directrice générale de Voyages-SNCF.com.


Problème : la suppression des abonnements iDGTGVMAX, permettant de voyager dans toute la France en illimité, et iDTGV, une offre low-cost. Pour compenser la disparition de ces offres, la SNCF a promis le doublement des places aux tarifs Prem's (billets non échangeables et non remboursables). Les impacts tarifaires seront scrutés à la loupe dans les prochains mois.


Pour faire des économies (ou payer moins cher), les voyageurs peuvent déjà se tourner vers l'offre low-cost Ouigo qui proposent certains trajets Paris-Rennes ou Paris-Bordeaux à seulement 10 euros. Autres moyens de transport low-cost : l'avion, le bus ou le covoiturage.

... mais plus de confort

Wifi plus puissant en 1re qu'en 2e classe. Une hausse des prix qui se justifie aussi par la promesse de plus de confort dans les nouveaux TGV Océane, dont la mise en service a commencé en décembre dernier sur la ligne Paris-Bordeaux. Pour les avancées high-tech, les voyageurs des TGV Paris-Bordeaux pourront, entre autres, bénéficier du wifi en renseignant le numéro de leur billet de train (entre 200 et 500Mo de débit en seconde classe et 1Go en première classe). Autre évolution, en plus d'une prise électrique tous les deux sièges, chaque place sera équipée d'un port USB pour recharger son smartphone ou sa tablette.


Voyager dans le sens de la marche. Dans les TGV Océane, les rames ont été entièrement repensées. Côté sièges, les clients installés en première classe pourront notamment voyager dans le sens de la marche à chaque fois grâce à des sièges rotatifs. En seconde place, les voyageurs auront désormais la place pour déposer une petite valise ou un sac sur leur siège.


Paris-Rennes : le Wifi en décembre mais pas de rames neuves. Il n'y aura en revanche pas de nouveaux trains sur la ligne Paris-Rennes : les rames Atlantique à simple niveau et duplex seront simplement rénovées d'ici à la fin de l'année 2017. Sur cette liaisons Paris-Rennes, il faudra attendre décembre prochain pour profiter du wifi. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter