Soldes d'été : des commerçants français fustigent une "déclaration de guerre" d'Amazon

Vous êtes nombreux à attendre les soldes avec impatience, aussi bien les clients que les commerçants qui doivent rattraper des mois de fermeture. Sauf que cette année, les petits commerçants craignent de se faire doubler par les géants de l'e-commerce.

SOLDES - Le collectif "Sauvons nos commerçants" dénonce ce dimanche la "provocation" que constitue selon eux l'annonce des promotions d'été du géant Amazon les 21 et 22 juin, à peine plus d'une semaine avant le lancement des soldes en France.

Le pot de terre contre le pot de fer ? Affirmant parler au nom de plus de 500.000 commerçants de proximité et un million de salariés, le collectif "Sauvons nos commerçants" dénonce dans une tribune publiée dans le JDD la "provocation" que constitue selon eux l'annonce des promotions d'été du géant Amazon les 21 et 22 juin. Et demande à Bercy une "équité de traitement entre toutes les formes de commerce"

Une déclaration de guerre économique- Tribune du collectif "Sauvons nos commerçants"

Ordinairement, le géant du commerce en ligne organise ses promotions d'été la troisième semaine de juillet. L'avancée des dates promotionnelles, quelques jours avant la date officielle des soldes en France, le 30 juin, sont qualifiées de "déclaration de guerre économique", à laquelle le gouvernement "doit mettre fin sans délai"

"En captant un maximum de clientèle et de pouvoir d'achat avant que les consommateurs ne soient autorisés à profiter des soldes chez leurs commerçants, Amazon brise ce moment attendu par les commerces physiques pour écouler leurs stocks accumulés durant le confinement et refaire leur trésorerie", indique le texte.

Une tentative d'esquive de la réforme de la TVA ?

Le collectif se demande également si le géant américain, "ayant engendré 44 milliards d'euros de chiffre d'affaires en Europe en 2020 et n'ayant payé aucun centime d'impôt sur les sociétés en France", ne tenterait pas de se soustraire à la nouvelle réglementation européenne sur la TVA, qui entre en vigueur au 1er juillet.

Cette réforme de la TVA sur le commerce en ligne, adoptée en 2017 par le Conseil de l'Union européenne concerne toutes les entreprises hors UE et dans l'UE vendant des services et des marchandises en ligne à des particuliers européens (sites web, market-places, réseaux sociaux...). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus de la barre des 7000

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

Non, Sanofi n'a pas reconnu que l'ARN messager "n'a pas fait ses preuves"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.