Tabac : le prix des cigarettes reste stable, mais jusqu’à quand ?

ÉCONOMIE

CONSOMMATION - Globalement, le prix des paquets de cigarettes n’augmentera pas, à l’exception du tabac à rouler. Les nouveaux tarifs entreront en vigueur le 20 février prochain.

Le prix des cigarettes n’augmentera pas. Comme annoncé mercredi par la ministre de la Santé Marisol Touraine, les cigarettiers n’ont pas répercuté sur le prix des paquets la taxe intervenue en janvier. Une nouvelle nomenclature de prix doit en effet entrer en vigueur le 20 février, selon un arrêté paru ce jeudi. En revanche, le prix du tabac à rouler est lui en hausse d’environ 1,50 euro, selon les marques.  

Les fabricants fixent librement les prix de détail, selon la loi. Ils doivent simplement les faire homologuer par le gouvernement, qui s'assure que ces tarifs ne sont pas inférieurs au prix de revient et à l'ensemble des taxes. En janvier, deux nouvelles taxes, une sur le tabac à rouler et l'autre sur la distribution, sont entrées en vigueur après le vote du budget de la Sécurité sociale à l'automne. 

La dernière augmentation des prix remonte à début 2014

La stabilité des prix des paquets de cigarettes est donc toujours de mise début 2017 - à l’exception du paquet de Camel qui passe de 6,90 à 7 euros -,  trois ans après la dernière augmentation en France qui avait porté le prix du parquet le moins cher à 6,50 euros et celui du plus cher, notamment la marque la plus vendue (Marlboro), à 7 euros. 

Lire aussi

Pour les fumeurs, cette stabilité est toutefois temporaire, a prévenu la ministre de la Santé. "Les hausses viendront plus tard (...). Je ne lâcherai pas car augmenter le prix du tabac c'est important en terme de santé publique". Ce mercredi, Les Echos citait même une source ministérielle la révision, si elle a lieu, pourrait intervenir "dans les prochains jours". 

En vidéo

Haro sur les noms trop "glamour" des cigarettes et hausse des taxes : les nouvelles mesures anti-tabac

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter