Tarifs réglementés du gaz et de l'électricité, hausse du pass Navigo, livret A... : découvrez ce qui change le 1er août

DirectLCI
CHANGEMENT - Comme chaque 1er août, de nombreux tarifs réglementés seront réévalués ce mardi. Prix du gaz, de l'électricité, taux de rémunération du livret A, encadrement des loyers ou encore coût du transport en Ile-de-France, LCI fait le point.

Cette année il n'y a pas forcément de quoi se réjouir. Excepté pour le prix du gaz, les tarifs réglementés augmentent au 1er aout, tandis que le taux de rémunération du livret A reste (encore) au point mort, malgré des annonces contradictoires.

Baisse des tarifs réglementés du gaz

Bonne nouvelle, le prix du gaz va baisser.  En moyenne de 0.8% selon la commission de régulation de l'énergie (CRE). Dans le détail, l'impact dépendra de votre utilisation. Une personne qui s'en sert pour la cuisson verra sa facture diminuer de 0.3%, si vous ajoutez l'eau chaude, la baisse atteindra 0.5% et grimpera même jusqu'à 1% pour une petite chaufferie. Sachez toutefois que ces tarifs réglementés sont amenés à disparaitre dans un avenir proche, le Conseil d'Etat les ayant jugés "contraire au droit de l'Union européenne".

Hausse des tarifs règlementés de l'électricité

Du côté du coût de l'électricité par contre, les tarifs réglementés appliqués par EDF augmenteront de 1,7% (tarifs bleus). Le gouvernement a donc suivi les recommandations du CRE en se basant sur les coûts de l'énergie (prix sur le marché de gros et prix du nucléaire historique), le coût d'acheminement de l'électricité (réseaux de transport et de distribution) et le coût de commercialisation. La hausse des tarifs jaunes (uniquement appliqués en Corse) et des tarifs bleus + sera limitée à 0,6% et les tarifs verts, eux, baisseront de 0,4%. 

En vidéo

Les diagnostics de gaz et électricité dorénavant obligatoires pour les propriétaires

Transports en Ile-de-France : le pass Navigo à 75,20 euros

Il vous faudra débourser 2,20 euros de plus pour le Pass Navigo dézoné, il passe ainsi de 73 à 75,20 euros. Une hausse tarifaire pour améliorer le réseau, selon la région Ile-de-France. "Ce tarif reste toujours le meilleur prix pour la meilleure offre dans le monde", se justifie également Ile-de-France Mobilités. "À titre de comparaison, un pass mensuel toutes zones coûte 379 euros à Londres (94 euros pour n’utiliser que les bus et les trams), 100,50 euros à Berlin et 89,50 euros à Madrid."


Les tickets unitaires resteront à 1,90 euros mais le carnet de 10 tickets T+ augmentera de 40 centimes. Il vous en coûtera désormais 14,90 euros. En moyenne, les tarifs des transports en commun dans la région (y compris forfaits Mobilis, Paris Visite, Navigo Solidarité) augmenteront de 2.5%.

Stagnation du livret A

Le taux de rémunération du livret A stagne depuis maintenant deux ans et 2017 n'y changera rien. Le ministère de l'Economie et des Finances a annoncé son maintien à 0.75%. Le gouvernement suit ainsi la recommandation du Gouverneur général de la Banque de France. Les experts prévoyaient pourtant depuis des mois que le livret A rapporterait, au 1er août, au moins 1%...

Encadrement des loyers à Paris

Depuis le 1er août 2015, un arrêté préfectoral fixe chaque année le montant des loyers à ne pas dépasser à Paris. Un moyen de limiter la flambée des prix opérée ces dernières années. Au 1er août, les loyers de référence augmenteront légèrement. Ces derniers changent en fonction du type de location (meublée ou non), de la taille du logement, de la date de construction de l'immeuble et de sa locatisation. Pour connaitre ces tarifs en détails, le gouvernement a mis en place un site Internet dédié. Dans tous les cas, les loyers appliqués ne peuvent dépasser 20% du loyer médian de référence, ni être inférieur de 30%.  


Pas de changement cependant à Lille, deuxième commune à appliquer cette loi Alur depuis février dernier.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter