Taxe d'habitation : Bruno Le Maire promet qu'il n'y aura "pas de nouvel impôt sur le quinquennat"

Taxe d'habitation : Bruno Le Maire promet qu'il n'y aura "pas de nouvel impôt sur le quinquennat"

ECONOMIE
DirectLCI
MISE AU POINT - Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a indiqué ce vendredi sur BFM TV et RMC qu'il n'y aura pas de nouvel impôt en France pendant le quinquennat d'Emmanuel Macron. Contrairement à ce qu'avait laissé entendre Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur.

Ce vendredi, sur le plateau de BFM TV et RMC, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a indiqué qu'il n'y aura pas de nouvel impôt en France pendant le quinquennat d'Emmanuel Macron, y compris pour compenser la suppression totale de la taxe d'habitation. "Il n'y aura pas de nouvel impôt en France dans le quinquennat", a-t-il ainsi déclaré à Jean-Jacques Bourdin. Contrairement à ce qu'annonçait Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, jeudi dans l'émission "Questions d’info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP. Elle affirmait alors qu'elle souhaitait que la taxe d’habitation soit remplacée par un nouvel "impôt plus juste", dans le cadre d’une "réforme fiscale".

En vidéo

Taxe d'habitation : quelles sont les contreparties pour les communes ?

Dans le même temps, Le Maire a assuré que la taxe d'habitation serait totalement supprimée sur la durée du quinquennat. Pour rappel, le chef de l'Etat avait promis pendant la campagne présidentielle d'exonérer 80% des ménages, avec une première tranche dès 2018. 

"Elle sera supprimée totalement, dès que nous aurons toutes les indications sur la manière dont on peut compenser pour les collectivités locales. Le plus tôt sera le mieux. Ça coûtera au total à peu près 20 milliards d'euros (...) C'est 8,5 milliards d'euros les 20% restant" a-t-il développé.

L'exonération de 80% des ménages compensée sur le budget de l'Etat

"On ne supprime pas un impôt pour en rétablir un autre, on ne prend pas dans la poche des Français ce qu'on vient de leur donner d'une autre main. Il n'est pas question d'augmenter la TVA, il n'est pas question d'augmenter une taxe locale, il n'est pas question de créer un nouvel impôt" a précisé Bruno Le Maire, rappelant que l'exonération de 80% des ménages serait compensée aux collectivités locales sur le budget de l'Etat "à l'euro près".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter