Taxe de séjour : l'Euro 2016, nouvel instrument de lutte contre Airbnb

ECONOMIE
DirectLCI
LA CHRONIQUE ÉCO. À l’approche de l'Euro 2016, qui doit se dérouler du 10 juin au 10 juillet en France, les relations entre les villes hôtes de l’événement et les plateformes de location entre particuliers se tendent. Elles n'ont pas l'intention de renoncer aux retombées financières. Laura Pouget, journaliste à LCI, a expliqué l'importance de cette taxe de séjour (entre 20 centimes et 4 euros par nuitée)

Sur le même sujet

Lire et commenter