Taxe rose : "Nous n'acceptons pas qu'à service égal, produit égal, le prix soit inégal"

Taxe rose : "Nous n'acceptons pas qu'à service égal, produit égal, le prix soit inégal"
ÉCONOMIE

Après le constat du collectif Georgette Sand sur l'écart de prix entre deux mêmes produits destinés aux hommes ou aux femmes, le gouvernement a réagi. Pascale Boistard, secrétaire d'Etat aux droits des femmes affirme que "nous acceptons pas qu'à service égal, produit égal, le prix soit inégal". "Nous allons travailler avec Bercy pour corriger cette injustice" a-t-elle ajouté.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent