Time Warner et AT&T signent un accord de fusion à plus de 80 milliards de dollars

Time Warner et AT&T signent un accord de fusion à plus de 80 milliards de dollars

RACHAT - Attendu depuis plusieurs jours, l’accord de fusion entre AT&T et Time Warner a été signé samedi 22 octobre dans l’après-midi. Pour plus de 80 milliards de dollars.

Il va y avoir du changement dans le paysage de la télévision et du cinéma américains. Samedi 22 octobre, le géant américain des télécommunications AT&T a réussi à conclure un accord dans le but de racheter le groupe Time Warner, a indiqué à l’AFP une source bancaire proche du dossier. L’enjeu était de taille puisque Time Warner est le propriétaire entre autres des chaînes de télévision CNN et HBO, mais aussi des studios de cinéma Warner Bros. 

La transaction s’élèvera à plus de 80 milliards de dollars, soit plus de 73 milliards d’euros. Comme l’avait laissé entendre le Wall Street Journal, le montant final devrait dépendre du prix arrêté des actions Time Warner par les deux parties, soit une fourchette de 105 à 110 dollars par titre. Selon les sources proches de l’affaire, la transaction, elle, s’effectuera en liquide et en échange d’actions. Il y a deux ans, 21 Century Fox avait déjà essayé d'acheter Time Warner, mais celle-ci avait décliné l'offre, jugée trop peu intéressante. 

Lire aussi

    Fusion très scrutée

    Le 22 octobre au soir, ni Time Warner ni AT&T n’ont publié de communiqué confirmant la fusion. Ce mariage devrait être officiellement annoncé, au plus tard, avant l’ouverture des marchés financiers américains lundi 24 octobre. Il n’est cependant pas exclu que cette annonce soit avancée à la nuit de samedi 22 à dimanche 23 octobre, à l’issue des réunions des conseils d’administration des deux entreprises.  

    Les autorités de la concurrence devront ensuite se pencher sur les détails de cette fusion. La nouvelle entité naissante pèserait à elle seule plus de 300 milliards de dollars en bourse, ses activités allant des médias au câble et aux nouvelles technologies en passant par la téléphonie. La question d’un monopole trop puissant se posera donc sûrement. AT&T, fournisseur d’accès aux chaînes payantes, est l’un des deux plus grands opérateurs télécoms américain, avec Verizon. L’entreprise était valorisée 230,6 milliards de dollars à Wall Street (212 milliards d’euros), 69,6 milliards du côté de Time Warner (64 milliards d’euros).

    Lire aussi

      La tendance des rachats

      Time Warner aurait pu rester indépendante. Cependant, outre-Atlantique, l'heure est à la consolidation sur le marché des télécoms et des médias. Malgré un endettement à 120 milliards de dollars, AT&T a racheté DirectTV en 2015. Et avec l'acquisition de Time Warner, le groupe devrait accroître la panoplie de contenus à proposer à ses clients.  Ces dernières années, ce type de fusion a été observé à plusieurs reprises. Le dernier rachat de même ampleur remonte à 2011, lorsque Comcast avait acquis NBC Universal. Le groupe avait acquis 49% des actions de l’entreprise pour la somme de 16,7 milliards de dollars (15,3 milliards d’euros). Mais d'autres exemples viennent à l'esprit : Disney a récemment racheté les studios Marvel et LucasFilm; tandis que Verizon a acquis AOL et est toujours en pleines négociations pour le rachat de Yahoo. 

      En vidéo

      Après le séisme au Népal, Warner Bros change la promotion de son prochain film catastrophe

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

      VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

      VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

      Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

      Nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

      Lire et commenter
      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.