Toulouse : pourquoi ce consorsium chinois s'intéresse-t-il à l'aéroport ?

ECONOMIE
DirectLCI
Le gouvernement français compte céder 49,99% du capital de l'aéroport de Toulouse au consortium chinois Symbiose, a annoncé Bercy jeudi soir dans un communiqué. Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, précise "qu'il ne s'agit pas d'une privatisation mais bien d'une ouverture de capital. Loic Tribot La Spière, délégué général du centre d'étude et de prospective stratégique explique les raisons de cet évènement.

Sur le même sujet

Lire et commenter