Les réservations de locations pour les vacances d'été dépassent les chiffres de 2019

Les réservations de locations pour les vacances d'été dépassent les chiffres de 2019

VACANCES - Après des mois de restrictions sanitaires, les Français plébiscitent cet été des logements dans l’Hexagone. Les réservations décollent et de nouvelles destinations rurales ont le vent en poupe, selon les plateformes de location.

Après une année 2020 exsangue pour le secteur du tourisme, cet été pourrait renverser la tendance pour les propriétaires de logements de vacances. “En moyenne, le taux de réservation sur les plateformes de location a dépassé de 7 à 10% les niveaux de 2019”, estime Dominique Debuire, président de l’Union Nationale pour la Promotion de la Location de Vacances (UNPLV), qui rassemble les principaux acteurs de la location de vacances (Abritel, Airbnb, Le Bon Coin, Se Loger Vacances, CléVacances, etc.). 

Une progression justifiée par la multiplication des séjours en France selon le président, à cause des restrictions sanitaires qui dissuadent les voyageurs prévoyant leurs vacances à l’étranger. Parallèlement, le temps de séjour s’est rallongé sur les destinations françaises, comme pour compenser l’impossibilité de traverser les frontières. 

La Fédération Nationale des Gîtes de France note ainsi que la durée moyenne des séjours est passée d’une semaine à une quinzaine de jours. Le réseau enregistrait aussi un taux d’occupation moyen de 74% sur l’été, au 30 juin dernier. Soit une progression de 10% pour juillet et 7% pour août par rapport à 2020, et de respectivement 14% et 9% par rapport à 2019, “qui était déjà une très belle année” selon Bénédicte Bordas, responsable communication du réseau, sollicitée par LCI. “Cette année, les vacanciers ne veulent pas prendre de risque et préfèrent redécouvrir le terroir français”, analyse-t-elle.

Les voyageurs, quant à eux, sont presque tous Français cet été : moins de 5% d’entre eux viendraient de l’étranger, selon les projections de la responsable. 

Les Vosges, la Creuse, la Lozère : la campagne plébiscitée

Cette saison, de nouvelles tendances se dessinent également au niveau des destinations privilégiées. “Le littoral a toujours la cote, mais il est moins plébiscité cette année au profit de zones rurales”, détaille Dominique Debuire. Même si les tops destinations sur les plateformes restent monopolisées par la French Riviera, le Sud-Ouest, la Bretagne et la Corse, certains départements profitent d’une popularité jamais vue à cette période de l'année avant la crise. Parmi eux, les Vosges, la Haute-Savoie, le Jura à la montagne et la Lozère, la Creuse, le Cantal et la Dordogne dans les terres. 

Même constat sur le réseau Gîtes de France, avec la progression de départements moins prisées l’été en temps normal, comme la montagne. “Ces destinations font le bonheur de vacanciers à la recherche d’air et d’espace”, commente Bénédicte Bordas. L’absence de concentration réduit aussi le risque de brassage et rassure les voyageurs inquiets face à la propagation du Covid-19.

Sur PAP Vacances par exemple, la demande de destinations à la campagne (hors montagne) a bondi, selon une étude publiée sur le site début juin : 82,4 % de réservation en plus par rapport à 2019, en particulier dans le Vaucluse (+133% environ), le Lot (+103%) et l'Ardèche (+ 96%). “Les maisons à la campagne sont le choix privilégié de ceux qui veulent partir à plusieurs familles”, indiquait l'étude. 

Les logements spacieux et indépendants de plus en plus prisés

Un autre phénomène se démarque en effet cet été : le succès des locations qui ont une grande capacité d’accueil. La demande de logements de cinq chambres et plus ont progressé de 30% cet été par rapport à 2019, d’après les chiffres de l’UNPLV. “Des familles, qui ont passé plusieurs mois dispersées et isolées pour certaines, profitent des vacances pour se retrouver”, commente Dominique Debuire.

Dans le réseau des Gîtes de France, on note “beaucoup de demandes pour des maisons indépendantes, quatre à six personnes voire plus, avec piscine”. “Les logements qui peuvent accueillir une à deux familles sont partis en premier”, détaille Bénédicte Bordas. Les gîtes indépendants rassurent : “Les vacanciers se sentent en sécurité, comme s’ils étaient chez eux, mais à la mer à la campagne ou à la montagne”.

Lire aussi

Conséquence de cette multiplication des demandes, la hausse des prix de location dans certains cas. Selon PAP Vacances, le budget par personne pour une semaine a augmenté de 12,2% pour les maisons et 7,2% pour les appartements par rapport à 2019, toutes régions confondues. Mais du côté de l’UNPLV, on assure qu’en moyenne, les prix n’ont pas augmenté sur les différentes plateformes. Même engagement pour le réseau Gîtes de France, qui dit garantir des annonces à tarifs fixes, même au cours de cette saison inédite.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.