Transdev reprend la ligne TER Marseille-Nice : quel est ce concurrent qui vient marcher sur les rails de la SNCF ?

Transdev reprend la ligne TER Marseille-Nice : quel est ce concurrent qui vient marcher sur les rails de la SNCF ?

TRANSPORTS - La Provence-Alpes-Côte d'Azur est devenue ce jeudi la première région de France à mettre fin au monopole de la SNCF, en accordant à Transdev l'exploitation de la ligne Marseille-Toulon-Nice. Une mise en lumière pour ce groupe déjà présent dans 16 autres pays.

À partir de juillet 2025, les Provençaux ne voyageront plus entre Marseille et Nice dans des rames de la SNCF. Ce jeudi, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est devenue la première de France à mettre fin au monopole public : d'ici quatre ans, la ligne Marseille-Toulon-Nice sera exploitée par Transdev plutôt que la SNCF, telle la décision prise par les élus de la région présidée par Renaud Muselier (LR).

Le nouvel opérateur promet de doubler le nombre d'allers-retours quotidiens (de sept à quatorze), appuyé par la région qui s'est engagée à financer, à hauteur de 275 millions d'euros, l'achat de seize nouveaux trains et des travaux de maintenance. De son côté, Transdev a signé un contrat de concession de dix ans, estimé à 870 millions d'euros.

Plus de 6 milliards d'euros de chiffre d'affaires mondial

Ce groupe privé est né en 2011 de la fusion entre Transdev et Veolia Transport. Il est déjà bien connu des Français, puisqu'il est implanté, notamment via son réseau de bus, dans l'ensemble des régions de métropole. S'il ne s'agit pas d'une entreprise publique, a contrario de la SNCF, Transdev est toutefois codétenu par la Caisse des Dépôts, un établissement public.

Lire aussi

En plus de la France, Transdev est implanté dans 16 autres pays, dont les États-Unis, la Chine, l'Australie ou l'Allemagne. Outre-Rhin, le groupe est d'ailleurs devenu le numéro deux du ferroviaire depuis la fin du monopole de la Deutsche Bahn en 1994. Au total, le nouvel exploitant de la ligne Marseille-Nice assure disposer de 83.000 collaborateurs dans le monde (34.000 en France), dont 58.000 conducteurs, et transporte onze millions de voyageurs chaque jour.

En vidéo

Voici combien nous perdons de temps dans le train

En 2020, en pleine pandémie de Covid-19 qui a directement touché ses services, le chiffre d'affaires de l'entreprise était évalué à 6,8 milliards d'euros, en baisse de 8,9% sur un an, selon les données communiquées par le groupe. 36% de ce chiffre d'affaires était réalisé en France, plus que tout autre pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant Omicron pourrait devenir majoritaire en Europe "dans les tout prochains mois"

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.