Travail dissimulé : la France championne du redressement

ECONOMIE
DirectLCI
Dans un document publié dans Les Echos ce mardi, les redressements pour travail dissimulé ont atteint en 2014 400 millions d'euros, soit près de 25% d'augmentation par rapport à 2013. La principale cause du travail dissimulé est le travail dit "au noir", comme l'explique l'éditorialiste des Echos Laurent Guez sur LCI.

Sur le même sujet

Lire et commenter