Travail dissimulé : la France championne du redressement

DirectLCI
Dans un document publié dans Les Echos ce mardi, les redressements pour travail dissimulé ont atteint en 2014 400 millions d'euros, soit près de 25% d'augmentation par rapport à 2013. La principale cause du travail dissimulé est le travail dit "au noir", comme l'explique l'éditorialiste des Echos Laurent Guez sur LCI.

Plus d'articles