Tunisie : le tourisme, victime collatérale de l'attaque au musée du Bardo

ÉCONOMIE

En visant mercredi un lieu culturel très visité, les assaillant du musée du Bardo à Tunis ont ciblé un secteur vital de la Tunisie. Le tourisme, qui fait vivre 10 % de la population, avait déjà été fragilisé par le printemps arabe. Détails.
Lire et commenter