Twitter, Facebook… Les grands groupes audiovisuel s’inquiètent du piratage des vidéos

DirectLCI
Les grands groupes de l’audiovisuel français, inquiets du piratage de leurs contenus vidéo en ligne, ont adressé une lettre à Twitter et Facebook pour que les réseaux sociaux leur viennent en aide dans leur lutte contre la violation des droits d’auteur. L'enjeu est de taille: 80 millions de vidéos sont vues chaque jour en France.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter