Uber condamné en appel à 150.000 euros pour "pratique commerciale trompeuse"

ECONOMIE
DirectLCI
La cour d’appel de Paris a condamné lundi à 150 .00 euros d’amende pour "pratique commerciale trompeuse" la filiale française du géant Uber. Elle proposait comme du covoiturage une offre payante de transport "UberPop".

Sur le même sujet

Lire et commenter