UberPop : les taxis constatent "de plus en plus de baisse d'activités"

ECONOMIE
DirectLCI
Opposés à UberPop, le service de l’entreprise américaine Uber qui met en relation les particuliers et les conducteurs non-professionnels, les taxis ont lancé un ultimatum au gouvernement. Christophe Van Lierde, vice-président de la Fédération nationale du taxi, a rappelé que c'"est illégal" depuis le 1er janvier 2015.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter