Un patron de PME sur deux a du mal à recruter

DirectLCI
JT 13H - Malgré un taux de chômage élevé, plusieurs chefs d'entreprise peinent à trouver de la main-d'œuvre qualifiée. Une situation qui met en danger l'avenir de la société mais aussi celui des salariés.

Selon Pôle emploi, 300 000 postes sont non pourvus dans tout le pays chaque année. Et pourtant, de nombreux patrons ont du mal à recruter aujourd'hui. Martin Lecole dirige une société de fonderie spécialisée dans la fabrication de pièces en magnésium pour la robotique et les voitures électriques. Son carnet de commande est plein jusqu'à fin 2019 mais faute de main-d'œuvre, les retards s'accumulent. Depuis près d'un an, il cherche quatre personnes en CDI à temps plein, payées 2 200 euros brut. Jusqu'à ce jour, il n'a reçu aucune candidature de Pôle emploi. Pour expliquer ce phénomène, il met en cause le montant des aides sociales mais aussi la différence entre le salaire brut et le salaire net qui n'inciteraient pas les Français à travailler. Une situation qui excède d'autres chefs d'entreprise comme lui. Martin a d'ailleurs fait part de sa colère en adressant une lettre au Ministère du Travail.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 14/09/2018 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 14 septembre 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter