Une prime de départ revue à la baisse pour l’ancien patron d’Alcatel-Lucent

ECONOMIE
DirectLCI
Une semaine après la vive polémique, Alcatel-Lucent a annoncé avoir revu à la baisse les indemnités de départ de son ancien directeur général, Michel Combes. Ce dernier touchera au maximum 8 millions d'euros au lieu des 14 millions initialement prévus. Le porte-parole du gouvernement demande un effort supplémentaire.

Sur le même sujet

Lire et commenter