Ursula Gauthier, journaliste expulsée de Chine : ce sont "mes collègues qui vont subir la pression"

DirectLCI
"C'est au tour de la presse internationale" d'être mise au pas, affirme Ursula Gauthier. La journaliste de L'Obs, qui s'est vu refuser le renouvellement de son visa est contrainte de quitter la Chine dès le 31 décembre. Son expulsion a provoqué l'indignation de la presse partout dans le monde. Elle précise qu'aujourd'hui ce sont les journalistes qui restent qui vont subir la pression du régime.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter