Vente de Rafale à l’Inde : 5 ans de travail assuré pour les sous-traitants

ECONOMIE
DirectLCI
Après la vente de Rafale à l'Egypte en février, le contrat signé avec l’Inde est le deuxième conclu en quelques semaines par le constructeur Dassault. Un accord sans précédent qui pourrait s'élever à 20 milliards d'euros pour des appareils entièrement assemblés en France. Plus que Dassault, c'est toute l'industrie aéronautique française qui va profiter de cette vente record.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter