Vers un geste pour les ménages en 2015 ? Pour Moscovici, c’est "l’emploi en priorité", les impôts ensuite

DirectLCI
Le ministre de l’Economie s’est montré prudent assez sur la réduction des prélèvements qui avait été évoquée par des sources à l’Elysée. Il répondait à François-Xavier Pietri depuis le sommet de Davos vendredi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter