Brexit : la colère des pêcheurs français

Brexit : la colère des pêcheurs français

RETOMBÉES ÉCONOMIQUES - La colère ne retombe pas chez les pêcheurs français malgré la promesse d'une aide de 100 millions d'euros. L'accord de pêche post-Brexit conclu avec le Royaume-Uni n'est pas toujours appliqué.

Des aides financières pour les pêcheurs, un beau geste toujours jugé insuffisant. Jean-Baptiste Houchard, patron du chalutier "Patron Jean Tabourel", est désabusé. Il ne peut plus pêcher dans les eaux britanniques depuis le 1er janvier. Un manque à gagner qui s'accentue chaque jour et il a du mal à croire à ces aides.

Toute l'info sur

Le 20h

Pour toucher ces aides, il faudra monter un dossier et prouver des pertes de chiffre d'affaires par rapport à l'année passée. Cette aide de 100 millions d'euros devrait faire du bien à l'ensemble du secteur, selon le président du comité régional des pêches de Normandie, Dimitri Rogoff. Le gouvernement s'est engagé à verser cette aide dans les six prochains mois.

Pourtant, Jérôme Vicquelain, pêcheur patron du chalutier "L'alliance", lui, n'a toujours pas touché la totalité des aides de l'an dernier. Il préfère ne pas compter sur celle de cette année, même s'il s'attend à perdre plusieurs dizaines de milliers d'euros, car sa licence n'est pas validée pour retrouver ses zones de pêche habituelles. Les pêcheurs espèrent tous pouvoir obtenir une autorisation de pêche dans les eaux britanniques le plus rapidement possible.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : l'UE exprime son inquiétude et appelle à la désescalade

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.