Brosse à dents, ordinateur, machine à café : le retour du made in France

Brosse à dents, ordinateur, machine à café : le retour du made in France

Les entreprises françaises gagnent de belles batailles face à la concurrence asiatique. Avec la crise épidémique, certaines sociétés ont préféré rapatrier leurs lignes de production dans l'Hexagone. Et cela n'a pas fait flamber les prix pour autant.

Si ce n'est le fait qu'il vaut mieux se laver les dents après avoir bu un café et juste avant d'entamer sa journée de travail devant un écran. Les similitudes entre une brosse à dents, une cafetière et un ordinateur ne sautent pas aux yeux. Il y en a pourtant une. Tous ces produits sont fabriqués en France. Et plus précisément, en Vendée pour cette machine à café. Un challenge pour l'entreprise qui, il y a encore six mois, produisait 8 000 km plus loin en Asie. Elle a dû importer un savoir-faire qui n'existait pas en France.

Toute l'info sur

Le WE

Côté prix, même si elle est labellisée Made in France, la machine ne coûte pas plus cher. Les ingénieurs ont tout prévu, sa fabrication a été simplifiée au maximum. "Il n'y a plus que 70 pièces au lieu de 140. Ce qui permet d'améliorer la productivité. C'est-à-dire, on a moins de postes de préparation, et en plus, on contrôle beaucoup mieux la qualité", rassure Jean-Pierre Blanc, directeur général de "Cafés Malongo". Alors, elle se vend exactement ce qu'elle coûtait lorsqu'elle était produite en Asie, 139 euros. Relocaliser ne coûte donc pas toujours plus cher.

Le constat se vérifie aussi en Seine-et-Marne, dans cet atelier où sont assemblés les seuls ordinateurs français. Après le premier confinement, l'entreprise s'est rendu compte que tout miser sur la Chine n'était pas forcément la meilleure stratégie. Cette autre entreprise, la dernière à fabriquer des brosses à dents en France, a failli mettre la clé sous la porte. Il y a neuf ans, les affaires vont mal, la société risque la délocalisation. Les salariés ont repris la PME et le pari est réussi. Pour cela, il a fallu investir, la seule solution pour rester compétitif face à la concurrence étrangère.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

"The Voice All Stars" : ces 6 talents qu’on aimerait voir en finale

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

VIDÉO - Une manifestation contre le pass sanitaire dégénère en Martinique, trois interpellations

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.