Les bureaux de tabac sont-ils les nouvelles épiceries ?

Les bureaux de tabac sont-ils les nouvelles épiceries ?

COMMERCE - Sur 24.000 buralistes en France, 3500 envisagent aujourd'hui de diversifier leur activité. Certains ont déjà franchi le pas. Nous les avons rencontrés.

Une bijouterie, un magasin de jouets, ou une cave à vin... Le bureau de tabac, dans lequel nous nous sommes rendus, a des allures de supermarché. Cela peut paraître surprenant, mais les clients sont ravis. "Je viens d'acheter un paquet de cigarettes, et puis une petite moto pour mon petit-fils. Ça égaye un peu le magasin aussi", s'exprime une senior.

Toute l'info sur

Le 20h

Une habituée est venue tenter sa chance aux jeux. Pour certains achats, elle préfère venir dans l'établissement atypique plutôt qu'en grande surface. "Ce n'est pas une foule comme au supermarché. Donc j'aime bien venir prendre la petite bière pour mon mari, le petit cigare en cadeau à Noël", explique la jeune femme.

La stratégie est gagnante pour Michelle Barreda, gérante depuis 50 ans à Clermont-l'Hérault, dans l'Hérault. Après avoir vendu uniquement des cigarettes, elle a fait le pari de diversifier son activité. Résultat, son chiffre d'affaires est multiplié par quatre.

Adrien Hong, lui, vient tout juste de reprendre le commerce de sa mère à Plaisir, dans les Yvelines. En plus de vendre des cigarettes, il va bientôt vendre son propre café. Un projet qui coûte 100 000 euros. "Ce qui est risqué, c'est de mêler deux activités qui n'ont rien à voir", confie-t-il. Mais la diversification est nécessaire. Avec des tabacs en baisse, il y a urgence à réinventer le métier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans lundi, annonce Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter