Ces restaurateurs qui mettent la clé sous la porte

Ces restaurateurs qui mettent la clé sous la porte

REPORTAGE - Pour les bars et restaurants, il n'y a toujours pas de réouverture prévue avant au moins le 20 janvier prochain. Malgré les aides de l'État, certains ont dû mettre la clé sous la porte.

Claudine Lafarge est restauratrice à Châtenet-en-Dognon (Haute-Vienne). Avec près de six mois de fermeture et des annulations en cascade entre les deux confinements, elle n'a pas d'autre solution aujourd'hui que de fermer ses portes. Seize ans d'efforts réduits à néant et beaucoup de tristesse.

Toute l'info sur

Le 13h

Pour se rendre compte de l'ampleur de ses difficultés, Claudine a fait ses comptes du mois de novembre. Ils tiennent sur un bout de papier : si normalement à cette période, elle réalise 15.000 euros de chiffre d'affaires sur ses plats à emporter, cette fois, elle n'en a vendu que pour 561 euros. Pour son mari, les aides du gouvernement ont été loin du compte pour faire face aux deux confinements.

Pour payer la banque et les fournisseurs, le couple a donc mis en vente son restaurant au lieu d'emprunter sans aucune perspective. Des clients fidèles, impuissants de leur côté, assistent à la fermeture de l'établissement. Ces derniers se posent désormais beaucoup de questions sur l'avenir de leur campagne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation à son plus haut niveau depuis fin novembre

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

Hidalgo souhaite "adapter" et repousser l'heure du couvre-feu à Paris

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Lire et commenter