Coiffeurs, libraires : ils attendent les clients

Coiffeurs, libraires : ils attendent les clients

Pour ce troisième confinement, les 80 000 salons de coiffure, comme les libraires, sont ouverts. Mais, beaucoup d'entre eux reçoivent beaucoup moins de clients qu'auparavant.

C'est un commerce essentiel. Et pourtant, le libraire Hubert Bouccara affirme avoir "très peu" de clients. "Aujourd'hui, j'ai eu une personne. Je ne suis même pas sûr d'avoir une seconde. Les clients ont disparu. Terminé", dit-il. Nous avons vérifié. Les clients ne sont pas là non plus dans l'autre commerce essentiel qui se trouve juste à côté. Il n'y a pas un seul cheveu au sol, mais le coiffeur Christophe Gressier balaye pour la troisième fois la journée, afin de tuer le temps. "Si je ferme là volontairement, je n'ai pas le droit aux aides parce que c'est moi qui ferme. Là par contre, j'ai beaucoup plus de frais du fait que je suis ouvert et que je n'ai pas de clientèle. Donc, je n'ai pas de rentrée d'argent. C'est plus compliqué moralement. Voilà, il faut qu'on fasse du présentiel. On est là, on s'occupe comme on peut", explique-t-il.

Toute l'info sur

Le 20h

Dans un autre salon, la patronne compte désormais sur des habitués. Aujourd'hui, douze clients ont réservé, c'est moitié moins que d'habitude. "Ici on est dans une zone où il y a beaucoup de bureaux. Personne n'est là dans les bureaux à travailler. Ça nous enlève déjà un gros potentiel de clients. Et ensuite, il n'y a plus de sortie, plus d'événement, plus de fête et plus de rendez-vous", souligne Audrey Castarede, gérante du salon de coiffure "Franck Provost" à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). La suite dans le reportage ci-dessus.

L'économie vous intéresse ? Alors découvrez le podcast de l'émission "Perri Scope"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Tous les jours, Pascal Perri reçoit les meilleurs experts, économistes, chefs d'entreprise, représentants du monde du travail pour des conversations économiques éclairées et des échanges respectueux mais sans concession.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Proche-Orient : une frappe israélienne touche le domicile du chef du Hamas à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.