Colis : comment les achats en ligne ont sauvé des milliers de facteurs

Colis : comment les achats en ligne ont sauvé des milliers de facteurs

Nous envoyons moins de lettres et de cartes postales et recevons beaucoup plus de colis, notamment avec les achats sur internet. Une tendance qui est peut-être en train de sauver La Poste. Elle va d'ailleurs se renforcer dans le métier de la livraison.

Dans l'un des centres de tri dernière génération de La Poste, sur les tapis et sous les scanners passent chaque jour près de 500 000 colis. C'est un record. Selon Fahed Moussa, responsable supervision Colissimo Val-d'Oise, on triait 10 000 colis à l'heure avant, contre un minimum de 30 000 aujourd'hui. C'est trois fois plus de colis que sur les anciens centres de tri. Cela permet de pallier à la croissance exponentielle du commerce électronique, des colis commandés sur internet.

Toute l'info sur

Le 20h

Concrètement, La Poste a déjà dépensé 450 millions d'euros pour créer de gigantesques plateformes logistiques. Une révolution pour cette entreprise qui a su s'imposer sur un marché en pleine croissance, celui de la livraison qui est occupé par des géants comme DHL, UPS ou encore Fedex. Aujourd'hui, La Poste investit pour passer de 500 millions de colis au double en 2030. Cependant, l'entreprise doit encore se battre sur les délais de livraison.

Autre bonne nouvelle, la croissance du colis permet de sauvegarder l'emploi. Dans certaines plateformes, sur 150 employés, 20 sont des anciens facteurs traditionnels. Ces réorientations professionnelles devraient se poursuivre. D'ici 2026, La Poste prévoit même 500 nouvelles embauches.

T F1 | Reportage Y. Hentgen, P Ninine, O. Cresta.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.