Comment l'usine Renault de Flins va se spécialiser dans les voitures d'occasion

Comment l'usine Renault de Flins va se spécialiser dans les voitures d'occasion

La production de voiture à Flins doit s'arrêter d'ici trois ans, alors que le site, situé dans les Yvelines, était le plus ancien de la marque au losange. Alors, le marché de l'occasion va peut-être sauver l'usine Renault de cette ville.

C'est la plus vieille usine Renault encore en activité, celle située à Flins dans les Yvelines. Le constructeur automobile réfléchissait à la fermer définitivement. Mais, un projet d'avenir l'a sauvée. Un virage étonnant qui commence dès cette année 2021. Demain, quand les concessions Renault récupéreront des voitures d'occasion, quelles que soient leurs marques, elles seront envoyées sur des ponts élévateurs où des techniciens changeront les pièces usées, les roues, les plaquettes de frein. Puis les impacts de carrosserie seront réparés, les pare-brises et les vitres changés si besoin. Le véhicule passera ensuite dans une grande cabine de peinture. En six jours maximum contre 21 dans un garage traditionnel, la voiture sera nettoyée, contrôlée et passera par un studio photo pour séduire les acheteurs sur Internet.

Toute l'info sur

Le WE

Cette nouvelle stratégie va transformer l'usine de Flins. Certains salariés ont par exemple jusqu'en 2024 pour terminer la production de la Zoe, la voiture électrique emblématique du groupe. Sur les 2 600 salariés, la direction assure que 2 000 emplois seront maintenus. Et que 600 départs à la retraite ne seront pas remplacés. Ceux qui fabriquent des pièces détachées continueront de le faire pour équiper les voitures d'occasion de l'usine. Par contre, ceux qui travaillent sur les chaînes d'assemblage de voiture neuve devront être formés à d'autres métiers.

Chaque année, Renault devrait faire sortir 45 000 voitures d'occasion. Une façon pour la marque d'être plus performante sur un marché important. Trois voitures sur quatre actuellement vendus en France sont des véhicules d'occasion.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccin Johnson & Johnson : la HAS espère donner un avis "à la fin de la semaine"

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Assassinat de Samuel Paty : "J'ai menti", avoue l’adolescente à l’origine de la polémique

Lire et commenter