Confinement dans les Alpes-Maritimes : les commerçants à bout

Confinement dans les Alpes-Maritimes : les commerçants à bout

REPORTAGE - Dans les Alpes-Maritimes, le confinement a été annoncé et les commerces non essentiels vont devoir baisser le rideau.

Laëtitia Sensi, gérante d'une boutique, est sidérée. Elle ne s'attendait pas du tout à cette nouvelle fermeture des commerces non essentiels. "Comment on peut faire fermer des commerçants de but en blanc, du jour au lendemain ? Un état de colère et d'incompréhension", s'exclame-t-elle. Jean-Patrice Mège, fleuriste, ne sait toujours pas s'il sera autorisé à ouvrir ou pas. "La dernière fois, on était fermé en novembre. J'espère que cette fois-ci non", a-t-il lancé. Ici, les commerçants ont dû s'adapter au couvre-feu et au confinement le week-end. Cette décision est vécue comme un nouveau coup dur.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Pour éviter la casse, les commerçants vont essayer une nouvelle fois de trouver des solutions. C'est difficile quand les modalités du confinement sont encore floues. "Le problème, c'est qu'on ne sait même pas si on peut faire du Click & Collect ou pas, donc on ne sait rien, on attend. Nous, on va faire du Click & Collect pour le moment puis après, on verra bien", confie Sandra Chiche, gérante d'une boutique à Nice.

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 5.950 Français en réanimation, 324 décès en 24h

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Castex annonce la suspension de tous les vols entre le Brésil et la France "jusqu'à nouvel ordre"

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

Lire et commenter