Confinement : Dunkerque autorise ses commerces à vendre dans la rue

Confinement : Dunkerque autorise ses commerces à vendre dans la rue

Par arrêté municipal, tous commerçants qui ont fait la demande ont pu rouvrir ce samedi à Dunkerque.

La ville de Dunkerque étant confinée le week-end depuis le 27 février, ses commerces non-essentiels ont déjà cumulé un mois de manque à gagner. Face à leur désarroi, le maire a signé un arrêté les autorisant à sortir leurs marchandises sur le trottoir, en plein air. Son collègue de Boulogne-sur-Mer a également opté pour cette alternative.

Toute l'info sur

Le WE

Ce samedi, jour de réouverture de ces commerces, les clients étaient au rendez-vous. Ces derniers affirment en effet que si les marchés pouvaient ouvrir, il n'y avait aucune raison pour que les commerces n'en fassent pas de même. Par contre, du côté des commerçants, il a fallu s'organiser rapidement. Faute de matériels et de temps, seule une poignée a pu s'installer sur le trottoir.

Face à la grogne de certains commerçants, la mesure a été décidée pour assurer l'égalité de traitement avec les commerces ambulants. Un arrêté municipal pris pour une vingtaine de jours à Dunkerque. Si la préfecture du Nord n'a pas encore réagi, on y craint qu'elle retoque cette décision.

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter