Coup dur pour les salariés de l'usine de Mars Wrigley à Biesheim

Coup dur pour les salariés de l'usine de Mars Wrigley à Biesheim

REPORTAGE - Dans le Haut-Rhin, le groupe américain Mars Wrigley va supprimer 280 postes sur 350. Dans son usine à Biesheim (Alsace), les employés sont sous le choc.

L'usine de chewing-gum s'est installée ici en 1967. C'est la seule du pays et c'était le fleuron du groupe. Aujourd'hui, après un demi-siècle de production, 280 emplois sur 350 doivent disparaître. Pour la commune de Biesheim, c'est un coup dur. L'information a été communiquée lundi soir aux salariés.

Toute l'info sur

Le 13H

Les commerçants du village accusent le coup. Une restauratrice ne s'attendait pas à un plan social d'une telle ampleur. Quant à un buraliste, il est bien placé pour parler du marché. Selon lui, plus personne n'achète de plaquettes de chewing-gum. C'est un produit d'une autre époque et la fin de l'usine aura des conséquences.

Le maire n'a pas encore digéré la nouvelle, il attend des précisions de la part de la direction du groupe. Sur le site, dont les jours sont désormais comptés, le directeur affirme que la situation n'était plus tenable. Dans le local syndical, parler d'émotion est un euphémisme. On s'attendait à la nouvelle, mais on n'imaginait pas une telle hécatombe parmi les salariés. Chez Mars Wrigley, 69 postes seulement seront conservés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.