Crise du Covid : cette commune verse 100 euros à ses étudiants

Crise du Covid : cette commune verse 100 euros à ses étudiants

SOLIDARITÉ - A Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret), une aide exceptionnelle de 100 euros est proposée par la municipalité à tous les étudiants de la commune. Environ 600 personnes pourraient en bénéficier.

La crise sanitaire n’a pas épargné les étudiants. Ils n’ont à ce jour, toujours pas repris les cours en présentiel et sont confinés chez eux, contraints à suivre les cours à distance. Parfois, la situation devient dramatique au niveau financier, notamment à cause de l’impossibilité de trouver un petit boulot pour subvenir à leurs besoins. 

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Au Secours populaire de Saint-Jean-de-la-Ruelle, les files de bénéficiaires s’allongent. Depuis la crise sanitaire, ce ne sont plus deux mais trois fois par semaine que des colis alimentaires sont distribués. Parmi les bénéficiaires, on retrouve de plus en plus d’étudiants. Le nombre est passé de 80 habituellement à 250 par mois après la crise. 

Les parents tombés dans la précarité ne peuvent plus aider leurs enfants- Annie Renard, secrétaire générale du Secours populaire du Loiret

Mais l’insécurité financière touche parfois désormais des familles entières comme nous l’explique Annie Renard, secrétaire générale du Secours populaire du Loiret : "Des parents aidaient leurs enfants pour faire leurs études, ils apportaient une petite aide financière et ces parents sont tombés dans la précarité donc ne peuvent plus les aider à la mesure de ce qu’ils faisaient auparavant."

La municipalité de Saint-Jean-de-la-Ruelle a donc pris l’initiative de proposer une aide exceptionnelle de 100 euros à tous ses étudiants qu’ils vivent seuls ou encore chez leurs parents. Christophe Chaillou, maire de la ville, explique ce geste par le fait qu’un certain nombre d’activités ait été réduit cette année. "Il nous a semblé logique de réorienter les économies que nous réalisons", a-t-il souligné. La commune compte 600 étudiants qui pourraient bénéficier du dispositif, ce qui représente 60.000 euros à distribuer.

Emmanuel Macron face à la détresse des étudiants

Facs fermées, cours à distance, plus de petits boulots… de plus en plus d’étudiants disent ressentir des détresses psychologiques et financières. Après avoir manifesté mercredi dans plusieurs villes pour alerter sur leurs difficultés, certains étudiants de l’université Paris-Saclay ont échangé avec Emmanuel Macron ce jeudi. 

Lire aussi

Le président de la République a dit aux étudiants qu’ils devaient tenir et il réfléchit à un plan pour les soutenir. Repas à un euro, "chèque psychologique", autant de possibilités qui sont à l’étude en ce moment.  Il a par ailleurs tweeté : "Aux étudiants, je veux vous l’assurer : vous n’êtes pas oubliés (…)".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas ce dimanche, forte baisse sur sept jours

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

Valérie Pécresse juge inéluctables de nouvelles restrictions en Ile-de-France

Lire et commenter