Crise sanitaire : les palaces s’en sortent bien

Crise sanitaire : les palaces s’en sortent bien

Les professionnels de l'hôtellerie s'attendaient à une saison moyenne cet été. Pourtant certains ont réussi à tirer leur épingle du jeu, notamment les palaces.

Il s'attendait à une saison catastrophique. Mais pour le directeur du Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, c'est pour l'instant tout l'inverse. Les touristes américains sont de retour, ils représentent un tiers de ses clients. Pour les faire revenir, il a fallu les rassurer, en créant par exemple des espaces privatifs.

Toute l'info sur

Le 20h

Le prix de la location est de 200 à 300 euros la journée, en plus de prix de la chambre. "Ça marche très bien pour des anniversaires, des demandes en mariage. Et les gens sont toujours sous le charme de ce côté justement un peu privé, seul au monde face à la mer et la Méditerranée", explique François-Régis Simon.

Il a aussi pris une décision radicale. La plupart des activités du palace ont lieu désormais à l'extérieur. C'est le cas de la salle de sport. "C'est plus difficile, il faut être très agile. Il faut changé un petit peu son fusil d'épaule par rapport à une saison classique. Le mois d'août est plus puissant qu'août 2019. Ça, c'est contre toute attente, c'est un peu inespéré", confie le responsable de l'établissement. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : les ambassadeurs en Australie et aux États-Unis reçus ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : l'ONU appelle à ce que 70% de la population mondiale soit vaccinée mi-2022

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.