VIDÉO - La ville de Lodz, en Pologne, futur "point central" de la production de Whirlpool se frotte les mains

ÉCONOMIE

DÉLOCALISATION - Dans la ville de Lodz, en Pologne, les salariés de Whirlpool se préparent au rapatriement de la production de sèche-linges d'Amiens dans leur usine. Une bonne nouvelle pour l'activité économique de cette commune sinistrée par le communisme.

Mauvaise nouvelle pour Amiens, mais bonne nouvelle pour Lodz. La troisième ville de Pologne accueillera bientôt la production de sèche-linges du groupe Whirlpool. Une aubaine pour ses habitants, qui voient là l'opportunité de relancer l'activité économique dans cette commune spécialisée dans le textile et sinistrée par le communisme. En tout, ce sont 220 salariés qui travaillent dans l'usine du groupe spécialisé dans l'électroménager. Selon un employé, l'aménagement du site est en cours : "C'est presque prêt, explique-t-il aux caméras de TF1. Ils ont enlevé les anciennes machine et installent les nouvelles."

Lire aussi

L'avantage pour Whilrpool ? Le coût de la main d'oeuvre et les avantages fiscaux à destination des entreprises. En effet, les salariés sont rémunérés 2000 zloty, soit 470 euros par mois. Le smic local, pour quarante heures de travail hebdomadaires. Lodz est appelée à devenir "le point central" de la nouvelle plateforme de production de sèche-linge pour la région Europe, Afrique et Moyen-Orient du géant américain. L'objectif du groupe : bénéficier de "plus fortes économies d'échelle" et ainsi "sauvegarder sa compétitivité" dans un contexte "de plus en plus concurrentiel".

Sur le même sujet

Lire et commenter