Des dizaines de milliers d’emplois à pourvoir dans la filière automobile

Des dizaines de milliers d’emplois à pourvoir dans la filière automobile

REPORTAGE - Le secteur des services de l'automobile recrute. Il fait face à une pénurie de main-d'œuvre, 50 000 postes étant à pourvoir.

Dans cet atelier, 17 voitures sont en attente de réparation et pourtant, deux points élévateurs sont à l'arrêt. En cause : le manque d'effectifs. Il faudrait neuf mécaniciens pour faire face à la demande, mais ils ne sont que six. "C'est très handicapant, car on a le potentiel, mais on n'a pas le personnel pour y répondre", explique Philippe Dugardin, président du groupe Dugardin. Pourtant, il propose une formation en interne et un salaire brut de 2 000 euros. Selon lui, la filière n'attire plus.

Toute l'info sur

Le 13h

À Lens (Pas-de-Calais), la formation se réinvente et se déroule dans un garage-école. La nouvelle promotion accueille actuellement 22 jeunes. Ils apprennent la mécanique sur des voitures de clients. "On est au maximum dans le réel, avec les mêmes outils et la même demande que les professionnels", dit Guillaume Hecquet, maître professionnel à l'Epal de Lens. À la recherche de carrossiers, techniciens automobiles, mécaniciens, la filière recrute en permanence. Cette année, 50 000 emplois sont à pourvoir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter